L'associationGlaz : Le filmTour du monde 2009-2012Bialowieza 2007

Logo Kernunos

Un joyau pour l'Europe

                 C'est parce qu'elle se situe au carrefour de l'Europe entre les plaines de l'Est continental et l'Europe de l'ouest d'influence océanique que Bialowieza renferme une biodiversité hors du commun. Entre taiga et forêts à feuilles caduques.

 

Sans barrieres telles que montagnes ou mers, toute les especes végétales représentées  en Europe y sont présentes.
Ainsi, on peut trouver différents types de sols au sein meme de cette foret, donnant lieu a des associations végétales typiques.

 

Sur les sols les plus riches s'installent des tilleuls et des charmes, dominés par les chenes et les épicéas communs. Le tremble, l'érable et le noisetier en font également partie en nombre plus restreint. Sur les parties plus humides, ou l'eau stagne, c'est le frene, l'orme ou l'aulne qui dominent.


Sur les parties les plus hautes et sableuses,  c'est une association  de pins sylvestre et bouleaux avec des peuplements d'épicéas qui sont présents. Le che ne reste présent dans pratiquement toutes les configurations et la plupart du temps il peut atteindre des tailles considérables.
Leur majesté égale leur ancienneté.

  

On peut ainsi trouver des sujets remarquables pouvant atteindre 54m de hauteur pour 1.30 de diametre ou plus, avec  plus de 300 ans d'ancienneté. Certains atteignent meme l'âge de 600 ans!!

Les pins sylvestre eux, culminent a 44m,  pour un diametre de 1.60m,  pour 370 ans d'âge. Les tilleuls, 43m;  les érables plane, 37m;  et les frenes plus de 43m!!

  

 

 

Il existe également dans certaines parties de la foret une association végétale proche de la taiga.

Ainsi, une foret primaire se distingue d'une foret cultivée  par:
 
 - La présence de vieux arbres sur pied et au sol

 

  

 

 - Par des peuplements variés en especes

    

 

 - Par des arbres de toutes tailles âgés et jeunes, regroupés 
   sur un meme peuplement formant  une mozaique végétale

 

 

Par ce fait,  une foret ancienne est plus riche et moins sensible aux maladies, insectes et catastrophes naturelles tels que les incendies ou les coups de vent.

A cette diversité naturelle, l'homme au fil des siecles y a rajouté son empreinte en modifiant le milieu.
Il a ainsi crée des clairieres, par des défrichements,  apportant de ce fait des plantes nouvelles,  des papillons et des  insectes qui ne sont pas présents en foret.

 

 

Sur les zones agricoles désertées  des lisieres de foret,  pins et genévriers recolonisent ses anciens labours.

Bialowieza est aussi un "paradis" pour les ornitologistes qui chaque année, visitent  ces lieux pour y observer tout un cortege d'oiseaux de la taiga unique en Europe.

Du coté des mamiferes, on compte pas moins de 56 especes. Les plus connus sont le Bison, le loup et le lynx. Y vivent aussi la loutre, le cerf, le chevreuil, l'élan et le sangliers. Mais les plus nombreux appartiennent aux familles des chauves souris et petits rongeurs.

 

 


Le bison reste incontestablement le roi de cette foret et apres avoir disparu des lieux, fut réintroduit en 1929. De nos jours l'effectif est maintenu entre 250 et  300 tetes.



 

Le loup a  une population stable d'environ 16 a 18 individus. Le lynx quand a  lui se dénombre a  une quinzaine d'individus.

Bialowieza c'est aussi une foret fragile, a protéger d'urgence.
Sur les 65000ha côtés Polonais, seulement 16% est classée  en reserve stricte, avec, disséminés dans le reste de la foret, 15 % de petites réserves protégées.
Le parc National ( incluant la réserve) fait quand a lui 10 000ha.


Si dans le parc National, aucune coupe n'est théoriquement autorisée, il n'en est pas de meme dans le reste de la foret ou  l'activité forestiere reste une des principales ressources  de la région, malgré un souci  pour la protection de l'environnement.
Chaque année, plusieurs centaines de m3 de chenes remarquables sont abattus,  ainsi que des tilleuls et des érables centenaires.

                        


Un moratoire, pourtant, mis en place a l'initiative des chercheurs de l'universite de Varsovie,  il y quelques années interdisait l'abattage d'arbres de plus de 100 ans.
Cependant, non seulement cette loi n'est plus respectée,  mais les forestiers par ce biais en profitent pour récolter des sujets d'avenir de 80 ans.
La pression de l'industrie forestiere tres forte dans ce pays, dicte sa propre loi aupres du gouvernement Polonais.


D'apres les mouvements écologistes rencontrés,  si rien n'est fait dans les 10 ans pour protéger cette foret et, par exemple, étendre le parc a l'ensemble de la foret,  la foret primaire disparaitra au profit de la foret classique exploite . L'activité touristique grandissante, par le biais des bus et des voitures en surnombre, ainsi que l'extension des hotels et autres infrastructures mettent en péril ce joyau qu'est Bialowieza..

 


La réserve stricte devient une excuse pour exploiter l'autre partie de la foret qui n'est pas sous contrôle du parc National, et c'est tout un écosysteme remarquable qui est menacé.

   

 


 

Il est grand temps d'agir afin de préserver ce joyau qui appartient non seulement aux Polonais, mais aussi a l'Europe toute entiere et donc a l'humanité.
il est urgent de conserver le témoignage de la derniere foret primaire d'Europe et avec elle ce que la nature peut nous apporter comme message de vie.


   

©2017 Kernunos | Mouliné pour CMSimple par Potager graphique sur une prog de TheBuckmaker.com | Dernière mise à jour : 01/04/2010 | Licence AGPL3 | Plan du site | Connexion